Sans Toi jamais je n’aurais tenu bon

février 8, 2020
Pas De Commentaires

Pour rejoindre ce mois-ci l’appel du Pape qui nous invite à prier « pour que le cri de tant de migrants victimes de trafics criminels et de la traite soit entendu et pris en compte », je peux choisir de me glisser dans les mots d’une jeune femme migrante arrivée du Nigéria. Avec elle, ressentir à la fois la douleur et l’espérance, partager son incroyable foi et sa confiance en Dieu et en la vie.

« Seigneur, tu le sais,
J’ai eu si peur dans mon pays quand ils ont attaqué mon frère et qu’il m’a entraînée avec lui pour fuir.
Nous avons traversé le désert en autobus, puis la frontière à vélo.
Nous nous sommes arrêtés en Lybie pour attendre, pour comprendre ce que nous devions faire.
Alléluia, alléluia, je suis vivante, tu es resté avec moi,
Alléluia, alléluia tu m’as protégée, aidée.

Seigneur tu le sais, certaines personnes ont été si méchantes avec moi.
Elles m’ont trahie, maltraitée,
J’en fais des cauchemars encore la nuit.
Mais d’autres m’ont tellement aidée, l’une m’a payé un autobus, un train
Alléluia, merci pour cette personne-là,
Alléluia, tu es grand, tu es bon,
Sans toi jamais je n’aurais tenu bon.

Seigneur tu le sais, depuis que je suis en France la vie est difficile
Mais ici c’est la paix et la tranquillité, ici je n’ai plus peur,
Ici on me soigne, on me respecte.
Alléluia Seigneur, alléluia, tu ne me quittes pas.
Je te prie et te loue, tu m’aides et me soutiens,
Avec toi ma vie va continuer, j’irai loin. »

Pour prier encore et avec des images   https://www.prieraucoeurdumonde.net/?p=11990

D’après les mots de Promise recueillis par l’équipe France.

 

 

VikiSans Toi jamais je n’aurais tenu bon

Laisser un commentaire