mars 1, 2021
31306 personnes ont prié

Prions pour vivre le sacrement de la réconciliation avec une profondeur renouvelée, afin de goûter l’infinie miséricorde de Dieu.

Prière

Sainte Mère de Dieu et Notre Mère,
sur nous reposent toujours tes yeux miséricordieux.
Tu es la première à ouvrir le chemin
et tu nous accompagnes dans le témoignage de l’amour.
Tu es la Mère de la Miséricorde qui nous réunit tous
sous la protection de ton manteau.
Nous nous confions à ton aide maternelle,
en suivant l’indication éternelle que tu nous donnes
de regarder Jésus, le visage radieux de la miséricorde de Dieu.
Je vous salue Marie
(adaptation de la Lettre apostolique Misericordia et Misera, n° 22).

Prière d’offrande
Père très bon, je sais que tu es toujours avec moi
Me voici, en ce jour nouveau.
Mets mon cœur, une fois encore,
auprès du cœur de ton Fils Jésus
qui s’offre pour moi
et qui vient à moi dans l’Eucharistie.
Que ton Esprit Saint
fasse de moi son ami et apôtre
Disponible à sa mission de compassion.
Je mets en tes mains
mes joies et mes souffrances,
tout ce que j’ai et possède,
en communion avec mes frères et sœurs
de ce réseau mondial de prière.
Avec Marie, je t’offre cette journée
pour la mission de l’Eglise
Et pour les intentions de prière du Pape et de mon évêque
de ce mois.
Amen.

Attitudes

  • Reconnaître l’immense amour de Dieu pour moi, qui « ne se lasse jamais de pardonner » (Pape François).
  • Reconnaître les infidélités à Dieu, l’exemple que je dois donner en tant que chrétien, me préparer humblement à être pardonné et reconnaître combien j’ai besoin de la tendresse de Dieu. « Rien de ce qu’un pécheur qui se repent place devant la miséricorde de Dieu ne peut demeurer sans l’étreinte de son pardon » (Pape François, Misericordia et misera, n° 2).
  • Accueillir et se réjouir du pardon, en particulier à travers la célébration du sacrement de la Réconciliation. « La confession est le passage de la misère à la miséricorde, c’est l’écriture de Dieu dans le cœur » (Pape François, 29.03.19).
  • Demander pardon et pardonner afin d’être encore plus une image de la Miséricorde de Dieu le Père, en particulier avec les personnes qui m’ont blessé. « Nous sommes invités à vivre de miséricorde parce qu’il nous a d’abord été fait miséricorde » (Pape François, Misericordiae Vultus).
  • « Miséricordier », selon cette parole employée par le Pape François, à savoir toute attitude, parole ou geste, soit de guérison, d’aide, de pardon et de proximité envers ceux qui pèchent et ceux qui souffrent. « Le pardon est une force qui ressuscite en vie nouvelle et donne le courage pour regarder l’avenir avec espérance » (Pape François, Misericordiae Vultus).
février 1, 2021
29707 personnes ont prié

Prions pour les femmes victimes de violence, afin qu’elles soient protégées par la société et que leurs souffrances soient prises en compte et écoutées.

Prière

« Père Très-Bon,
Toi qui aimes chacun/e de tes fils et de tes filles,
Fais que les dons de ton Esprit portent du fruit en moi,
pour que j’apprenne à aimer comme Toi.
Donne-moi la grâce de regarder chaque femme avec les yeux du cœur,
un regard rempli de gratitude, qui reconnaît toute sa valeur.
Je prie pour toutes les femmes victimes de violence,
que leurs souffrances soit entendues et prises en compte,
et que je travaille chaque jour pour la dignité de leur vie,
conscient/e, comme le dit le Saint-Père,
« Un accomplissement pour les femmes
est un accomplissement pour toute l’humanité ».
Notre Père… »

Prière d’offrande
Père très bon, je sais que tu es toujours avec moi
Me voici, en ce jour nouveau.
Mets mon cœur, une fois encore,
auprès du cœur de ton Fils Jésus
qui s’offre pour moi
et qui vient à moi dans l’Eucharistie.
Que ton Esprit Saint
fasse de moi son ami et apôtre
Disponible à sa mission de compassion.
Je mets en tes mains
mes joies et mes souffrances,
tout ce que j’ai et possède,
en communion avec mes frères et sœurs
de ce réseau mondial de prière.
Avec Marie, je t’offre cette journée
pour la mission de l’Eglise
Et pour les intentions de prière du Pape et de mon évêque
de ce mois.
Amen.

Attitudes

  • Découvrir et accueillir la valeur des femmes, comme le propose le Pape François :  » Il est inacceptable qu’une personne ait moins de droits parce qu’elle est une femme ». (FT, n°121)
  • Être prêt/e à écouter attentivement la souffrance des femmes que je rencontre, en prenant le temps, dans une attitude d’accueil. « Est-ce que je sais regarder avec le cœur ? Est-ce que je sais regarder les personnes avec le cœur ? Est-ce que les gens avec qui je vis me tiennent à cœur » (Pape François, 01.01.20)
  • Prendre conscience des formes subtiles et implicites de violence qui existent dans la société, dont beaucoup sont tolérées et normalisées dans les conversations, sous forme de préjugés ou de stigmates sociaux. « Doublement pauvres sont les femmes qui souffrent des situations d’exclusion, de maltraitance et de violence, parce que, souvent, elles se trouvent avec de plus faibles possibilités de défendre leurs droits ». (Pape François, EG, n.212)
  • Considérer la valeur essentielle que les femmes apportent dans les différents domaines de la vie sociale, ecclésiale, professionnelle, politique, etc. « Bien que de notables améliorations aient eu lieu dans la reconnaissance des droits des femmes à intervenir dans l’espace public, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir dans certains pays. » (Pape François, AL , n.54)
  • Protéger les femmes en souffrance, pour intervenir ou signaler des situations dont j’ai connaissance, ou pour collaborer avec des institutions qui soutiennent les femmes victimes de violence. « Et si nous voulons un monde meilleur, qui soit une maison de paix et non une cour de guerre, il faut avoir à cœur la dignité de toute femme ». (Pape François, 01.01.20)
janvier 1, 2021
32770 personnes ont prié

Pour que le Seigneur nous donne la grâce de vivre en pleine fraternité avec nos frères et sœurs d’autres religions, en priant les uns pour les autres, ouverts à tous.

Prière

Dieu, notre Père,
Toi qui aimes chacun de tes enfants,
qui ne cesses de t’occuper d’eux et de vouloir leur bien.
Aide-moi à être à l’image et à l’exemple de ton amour.
Qu’en chaque personne je puisse rencontrer un frère ou une sœur
à aimer en vérité,
pour l’accueillir dans sa différence,
la respecter dans sa dignité,
indépendamment de son origine ou de ses croyances.
Je prie pour que dans le coeur de tous tes enfants,
soient cultivées les semences de la fraternité,
pour construire ensemble ton Royaume sur cette terre.
Notre Père…

Prière d’offrande
Père très bon, je sais que tu es toujours avec moi
Me voici, en ce jour nouveau.
Mets mon cœur, une fois encore,
auprès du cœur de ton Fils Jésus
qui s’offre pour moi
et qui vient à moi dans l’Eucharistie.
Que ton Esprit Saint
fasse de moi son ami et apôtre
Disponible à sa mission de compassion.
Je mets en tes mains
mes joies et mes souffrances,
tout ce que j’ai et possède,
en communion avec mes frères et sœurs
de ce réseau mondial de prière.
Avec Marie, je t’offre cette journée
pour la mission de l’Eglise
Et pour les intentions de prière du Pape et de mon évêque
de ce mois.
Amen.

Attitudes

  • Accueillons avec joie, aux côtés du Pape François, l’appel à la fraternité : « Il est quelque chose de fondamental et d’essentiel à reconnaître pour progresser vers l’amitié sociale et la fraternité universelle : réaliser combien vaut un être humain, combien vaut une personne, toujours et en toute circonstance. » (Fratelli Tutti, 106).
  • Construisons des ponts au sein de la famille, dans notre entourage, en cherchant toujours ce qui favorise l’unité et en luttant contre tout ce qui divise. « Chacun de nous est appelé à être un artisan de paix, qui unit au lieu de diviser, qui étouffe la haine au lieu de l’entretenir, qui ouvre des chemins de dialogue au lieu d’élever de nouveaux murs » (Fratelli Tutti, 284).
  • Accueillions la diversité, rendons grâce pour les personnes différentes de nous, qui appartiennent à d’autres religions, et considérons-les comme des frères et des sœurs, en étant généreux dans nos gestes, nos attitudes de bienveillance et l’accueil. « Comme notre famille humaine a besoin d’apprendre à vivre ensemble dans l’harmonie et dans la paix sans que nous ayons besoin d’être tous pareils ! » (Fratelli Tutti, 100).
  • Prions pour la fraternité humaine, pour ceux qui souffrent car privés de leur dignité, afin qu’ils soient considérés comme des frères et sœurs et non comme une menace. Jésus nous a dit : « Vous êtes tous frères et sœurs » (Mt 23,8).
  • Cultivons l’ouverture, favorisons les moments de rencontre et de partage de vie avec des groupes de croyants d’autres traditions religieuses, physiquement ou à travers des moyens numériques. « les croyants ont besoin de trouver des espaces où discuter et agir ensemble pour le bien commun et la promotion des plus pauvres. » (Fratelli Tutti 282).