La croix glorieuse

septembre 14, 2019
Pas De Commentaires

En ce 14 septembre, l’Eglise célèbre la fête liturgique de la Croix Glorieuse. Par la Résurrection de son Fils, Jésus sauveur, Dieu a transformé l’instrument de supplice en Croix glorieuse. La Croix du Christ signe de Résurrection.

« Adam n’a pas trouvé parmi les animaux l’aide qui lui soit assorti. « Le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit » (Gn 2,21). Le Seigneur modèle alors une femme avec une de ses côtes et referme la chair. Cette histoire raconte l’origine de l’humanité.

À l’aube des temps nouveaux, Jésus s’est endormi sur l’arbre de la croix. De son côté ouvert, source de vie, renaît tout homme sauvé de la mort et du péché.

L’Église naît ainsi. Première sauvée par une grâce spéciale, Marie se tient au pied la croix. Sa prière maternelle conduit à la Blessure qui révèle le Cœur de son Fils.

Cette Blessure et ce Cœur guérissent et donnent la vie éternelle. « Ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique » (Jn 3,14-16).

Que nos arbres greffés à celui du Christ portent du fruit ! »

P. Daniel Régent, sj, directeur national France

이하람La croix glorieuse

Laisser un commentaire