Des familles pour progresser en humanité

août 1, 2019
Pas De Commentaires

En ce mois d’août, au cœur de l’été, nous prions « Pour que les familles, par une vie de prière et d’amour, deviennent toujours davantage « laboratoire d’humanisation. » »

[…] Chaque cellule familiale est un laboratoire. Les familles dans leurs relations mutuelles le sont aussi. […] Dans la vie, si les enfants apprennent de leurs parents, ceux-ci apprennent leur métier de parents sur le tas.

[…] Il ne suffit pas d’être né, il faut apprendre, à travers les expériences vécues, à devenir véritablement humains envers ses parents, ses frères et sœurs, ses aïeux, envers ses parents lorsqu’ils prennent de l’âge et deviennent dépendants. Humains, c’est-à-dire en relation constructives les uns avec les autres. Les cellules familiales ne sont pas faites pour rester repliées sur elles-mêmes. Humanisation suppose socialisation. La vie nous dit bien que c’est une aventure jamais finie.

Que les familles deviennent laboratoire d’humanisation. […] Les moyens évoqués pour parvenir à un tel résultat sont la prière et l’amour. Ce sont des moyens fragiles et cependant puissants. La prière nous apprend à ne pas prendre la place de Dieu sans cependant démissionner de nos responsabilités. Elle apprend l’humilité. L’amour véritable quant à lui préserve le respect et la liberté de l’autre. Les cellules familiales tissent le tissu social. La prière et l’amour sont des fils précieux de ce tissu.

Daniel Régent sj, directeur national
Pour lire l’éditorial en intégralité, cliquez https://www.prieraucoeurdumonde.net/?p=10066

이하람Des familles pour progresser en humanité

Laisser un commentaire