A travers les voix du dialogue, Jésus montre la voie du salut

juillet 19, 2021
Pas De Commentaires

L’intention de prière cherche à mettre en œuvre les intuitions du pape François inscrites dans Fratelli tutti ! Occasion pour nous de se (re)plonger dans ce texte de référence qui indique pour l’Église d’aujourd’hui le chemin à parcourir, celui de « la fraternité et de l’amitié sociale ».

En méditant le numéro 203, nous y reconnaitrons l’itinéraire des apôtres, et donc de tous les chrétiens, appelés et formés par Jésus à devenir dans un monde en crises « des créateurs courageux et passionnés de dialogue et d’amitié ».

S’accueillir les uns les autres

« Le dialogue social authentique suppose la capacité de respecter le point de vue de l’autre en acceptant la possibilité qu’il contienne quelque conviction ou intérêt légitime. De par son identité, l’autre a quelque chose à apporter. » (Fratelli tutti 203)

Quand Jésus appelle les apôtres, il en choisit douze. Non pas onze ni même treize mais douze. Comme les douze tribus d’Israël. Or, nous avons parfois tendance à oublier qu’avant d’être des tribus, ce sont des frères.

Jésus veut donc des frères. Ainsi, les deux premières paires sont des frères : André et Simon puis Jacques et Jean. Mais très vite, ce ne seront plus les liens du sang, sinon celui du Christ, qui uniront les Douze. Après des pêcheurs réputés, Jésus appelle un banquier mal famé. La liste se rallonge et se complète en se diversifiant tant par les origines que par les caractères.

Si l’Évangile est un mystère, c’est celui des Douze qui n’auraient jamais dû se rencontrer ni même vivre ensemble, mais qui finissent par s’accueillir et par découvrir dans l’adversaire un collaborateur, dans l’ennemi un ami, dans l’étranger un frère.

C’est parce qu’ils se sont accueillis les uns les autres que les apôtres ont pu s’ouvrir à tous et qu’ils ont pu surmonter les épreuves et les siècles. Car si nous sommes aujourd’hui chrétiens, c’est grâce à eux. C’est d’eux que nous tenons la foi, parce qu’ils ont su tenir ensemble dans la foi. Le mystère des Douze, c’est le nôtre. Celui de l’Église parce qu’il est au cœur de toute la famille humaine.

Ai-je expérimenté dans ma vie ces rencontres improbables, qui n’allaient pas de soi ? Comment ai-je reçu ces rencontres : comme un obstacle à éviter ou comme une opportunité à embrasser ?

Comment puis-je accueillir le choix de l’autre, en reconnaissant qu’il est aussi choix de Dieu ?

[…]

Père Arnaud Franc,
et le Réseau  de Prière du Pape en France

Lire la suite sur https://www.prieraucoeurdumonde.net/a-travers-les-vo…la-voie-du-salut/

VikiA travers les voix du dialogue, Jésus montre la voie du salut

Laisser un commentaire